Reportage précédent Reportage suivantPause pékinoise

Bienvenue à Beijing!Beijing, ou Pékin : Capitale de la République Populaire de Chine. Une ville à l'histoire millénaire, un régime policier et une liberté d'expression plus que restreinte, la Place Tienanmen, la Cité Interdite, le mausolée de Mao, la Grande Muraille... C'est également une des villes les plus polluées de la planète. Les parcs où les vieux font du Taï Chi, des milliers de vélos, et bien sûr, pleins de chinois!!!
Sans l'aide d'un guide, voilà en vrac ce qui nous vient à l'esprit quand on évoque le nom de Pékin avant que nous y débarquions. En plus des 'incontournables' (si tant est qu'il y en ait, là est toujours la question...) visites touristiques, nous venons ici poser un peu nos sacs à dos.
Fatigués par les milliers de kilomètres des dix derniers jours, fatigués par les mois et les mois de route sans vraiment décompresser, fatigués par la chaleur accablante qui pompe notre organisme, nous sommes FA-TI-GUES! Pas découragés, lassés de voyager ou quoi que ce soit dans le genre prise de tête du voyageur qui s'la pète style "Non tu vois, là, il faut vrrraiment qu'on prenne du recul, tu vois, de la hauteur par rapport à ce qu'on vit, tu vois... C'est trop fort, trop grand, c'est vrrraiment trop là tu vois, 'faut vraiment qu'on fasse le point là..."
Hé, ne rigolez pas, y'en a des comme ça!! Mieux que des sketchs parfois... mais je m'égare! Arrivée à Pékin 
Yannick porte Tian Men

En un mot, nous débarquons à Pékin pour un certain temps, nous n'avons aucun planning, et nous quitterons cette capitale quand nous n'aurons plus d'envie d'y rester. A moins d'en avoir marre avant!... Mais avant tout, nous voulons prendre des vacances et ne rien faire! Visiter, se promener, le site internet, les heures d'écriture laborieuse, le classement des photos, les réponses aux mails?... Rien, on a dit. On laisse tout de côté pour quelque temps, on reprendra quand on en aura envie. Ca va bien revenir un jour, non??...

Lorsque nous débarquons au Fenlong Hôtel -hôtel du Phénix (fen) dragon (long)!-, nous ne savons donc pas pour quelle durée. A
uberge de jeunesse de plusieurs centaines de lits essentiellement occupés par des touristes étrangers, ce genre d'endroit n'est généralement pas notre tasse de thé, mais là, je ne sais pas... Dès notre arrivée, nous nous sentons bien dans cet endroit. Bien qu'il soit situé à quelques pas du troisième périphérique, sa grande terrasse ombragée nous est sympathique. Plusieurs restaurants bon marché sont à deux pas d'ici, les bus direct pour le centre ville ont des arrêts très proches, c'est sûrement un des endroits les meilleurs marchés de la ville (à 25 yuans le lit en dortoir, soit 3 euros environ), bref c'est l'endroit idéal pour se poser un peu ici à Pékin.

La première impression est souvent la bonne, et rapidement nous trouvons nos marques. Alors que tout le monde s'affaire autour de nous pour organiser et planifier ses visites, acheter via la réception des tickets pour le cirque ou l'opéra de Pékin, un séjour sur la Grande Muraille ou un ticket de train pour Xian, nous sommes les seuls, avec Catherine et Kamel, à ne rien faire!
- Vous êtes allés à la cité Interdite? Au marché de nuit? Au Palais d'été? Le temple du ciel?...
- Non non, rien. On a encore rien fait!
- ....
- Mais ça sera toujours là dans 15 jours ou dans un mois! rassurons-nous nos interlocuteurs souvent surpris par notre passivité.Yannick, Caroline et ... Mao
Devant la Citée Interdite
Quand nous expliquons que nous voyageons pour une longue période et que nous avons ce luxe d'avoir du temps, ils comprennent notre richesse. L'immense majorité de ceux que nous croisons est ici pour deux ou trois jours sur un séjour en Chine de deux à cinq semaines pour les mieux lotis. Il existe bien quelques extra-terrestres comme nous, mais ils sont plus rares. Et des français, c'est encore moins courant. Quoique nous allons en rencontrer, et des pires que nous...

Cette longue pause volontaire est donc pour nous l'occasion de prendre du temps pour ne rien faire (joli programme!). En ce début Juillet, c'est la canicule sur la capitale. Les 30°C sont facilement atteints chaque jour. Le taux d'humidité aidant, nous nous liquéfions. Seule parade, s'hydrater le plus possible. Sans plus attendre, nous commençons le traitement avant même les premiers symptômes. A 2 yuans ( à 2,5 euro!) la bouteille de 640 ml de bière, avouez quand même que ce serait idiot de tomber malades! L'occasion de discuter avec les voyageurs ayant les mêmes références médicales...

Repas avec des françaisLa concentration de Français est ici telle qu'il est difficile de ne pas entendre, dans les couloirs, les sanitaires, sur la terrasse voire dans le hall, parler la langue de Molière. Déformée par l'accent québécois parfois, mais un' espèc' de lingue-là, qu'on peut pogner facilement! Et des rencontres sympas, nous allons en faire un nombre non encore atteint en pareil lieu. Parmi ceux-ci, il y a William, Marco et Sandrine, les copains de Touraine en vacances annuelles. Julie, jeune étudiante en Chinois venue ici affronter sa théorie à la réalité, Rudy et Angie, un couple de jeunes montpelliérains pour 3 semaines en Chine, un autre couple à la recherche d'un travail ici et d'expérience KunFu-esque avec les moines Shaolin; Jimmy, l'oiseau de nuit-businessman, ou encore Michel le postier-parisien qui fait rire tout le monde quand il raconte qu'il a perdu sa troisième femme (chinoise) dans un magasin de Pékin!!! Nous retrouvons ici aussi Christophe, le français avec qui nous avons partagé une chambre fortuitement à Langzhou il y a plus d'un mois!
Les autres sont partis depuis et pour plus longtemps. Janani et Gessy, un couple de jeunes québécois parti de la belle province il y aura bientôt un an, et Yves, le breton de Lorient sont de ceux-là. Sans bien sûr oublier Catherine et Kamel avec qui nous voyageons depuis quelques semaines. Ils viennent pour leur part de quitter Pékin pour quelques jours, destination Hong Kong, histoire de se refaire une virginité en matière de visa.
Reportage suivantReportage précédent

Yaca.net ®Un tour du monde avec nous - Textes et Photos©2000-2010 - Yaca - Tous droits réservés